point-de-côté

Vous allez reprendre la course à pied, bravo!

Comme votre corps n’est plus habitué à courir, il va rapidement vous envoyer des signaux d’alarme pour vous faire comprendre qu’il y a un truc inhabituel qui se passe. Le premier signal douloureux sera probablement le point de côté. 

Le point de côté, c’est quoi?

C’est bien souvent une douleur intense du côté droit, près du foie, ou du côté gauche, proche de la rate ou encore plus central, liée à l’estomac. On peut même le ressentir au niveau des clavicules.

Comment le point de côté arrive?

La cause du point de côté n’est pas scientifiquement démontrée, mais plusieurs hypothèses émergent.

La première, c’est que lorsque vous courez, votre fréquence cardiaque augmente pour irriguer vos muscles. Mais votre foie et votre rate vont aussi être beaucoup plus irrigués et vont devoir filtrer beaucoup plus de sang.  Le volume de votre foie va alors augmenter et compresser les organes périphériques. Le foie n’étant pas innervé, la douleur sera provoquée par la pression que le foie exerce sur les tissus qui l’entourent. Idem pour la rate et l’estomac.

Une autre cause fréquente est la crampe du diaphragme. Ce muscle permet la respiration en étirant ou en contractant les poumons pour déclencher l’inspiration ou l’expiration. Lorsque vous respirez avec une trop faible amplitude, c’est à dire quand vous êtes en hyper ventilations, les contractions de votre diaphragme peuvent passer de 20 à 100 par minute.  La crampe du diaphragme apparaît alors, parce qu’il ne s’étire et ne se relâche pas assez.

Que faire pour réduire les points de côté?

1/ Sur le moment même:

-augmenter l’inspiration et l’expiration pour donner une plus grande amplitude au diaphragme afin qu’il soit mieux irrigué.

– effectuer une pression sous la dernière côte, à l’endroit de la douleur

– boire des petites gorgées d’eau

– le truc de serrer les poing, est plus un effet placebo

point-de-côté

 

2/Avant de courir:

-Éviter de manger 3 à 4 heures avant d’aller courir et éviter les aliments difficiles à digérer. Ainsi, l’estomac ne sera pas gonflé et le foie sera moins engorgé. Il y aura alors moins de pression intra-abdominale.

 

3/ Après l’effort:

 Si la douleur persiste encore longtemps, consultez immédiatement un médecin. Sinon, outre la douleur, il n’y a aucun danger avec le vrai point de côté.

Astuce:

En suivant un plan d’entraînement progressif et adapté à votre niveau, vous allez augmenter la vascularisation de vos muscles dont le diaphragme. Ainsi, les points de côtés ne seront plus qu’un mauvais souvenir.

 

Laurent, expert Formyfit

 

 

 

 

 

 

 

LE POINT DE COTE EN COURSE A PIED: COMMENT L’EVITER ?

Une réflexion au sujet de « LE POINT DE COTE EN COURSE A PIED: COMMENT L’EVITER ? »

  • J’ai en effet essayé de laisser 3h entre mon dernier repas et mon entraînement et mes pointes de côté ont disparues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *