courir-jeun

Courir à jeun est une nouvelle tendance. De plus en plus de coureurs utilisent cette technique pour améliorer leurs performances ou tout simplement pour être plus en forme.

Alors, est-ce une bonne idée ou pas de courir à jeun ? Est ce tout simplement un effet de mode ou un concept scientifique éprouvé ?

Nous sommes en effet de plus en plus nombreux à pratiquer l’activité physique pour être en forme mais aussi pour perdre quelques kilos superflus.

Certains préconisent de faire du sport à jeun comme par exemple de la course à pied, de la natation ou du vélo.

Il est en effet intéressant de courir à jeun car votre système hormonal durant l’effort favorise la libération de l’énergie. Ceci implique que vos graisses vont passer dans le sang sous l’effet des hormones de stimulation.

Lorsque vous avez pris un repas, vos hormones vont libérer du sucre en réserve dans votre foi.

Durant l’entraînement à jeun, ce sont les graisses qui vont être sollicitées pour passer dans la circulation sanguine et libérer de l’énergie.

courir-à-jeun

Ceci aura un impact sur votre poids et votre silhouette. Chez l’homme, les graisses abdominales pourront être libérer. Chez la femme, la partie des fesses sera notamment impactée positivement.

Courir à jeun ne signifie pas que vous allez augmenter le nombre de calories brûlées.

La sortie running à jeun aura donc un impact métabolique important.  Votre corps, vos cellules, vos enzymes vont brûler plus de graisses.

La sortie à jeun sera particulièrement appréciée si vous pratiquez régulièrement la course à pied. Les sucres musculaires ( dixit le glycogène) seront économisés en particulier pour les courses d’endurance comme le semi-marathon ou marathon.

Si courir à jeun présente des effets indéniables, quelques conseils de prudence s’imposent néanmoins.

  1. Courez à allure modérée c’est à dire avec une facilité de respiration.
  2. La séance sera de maximum 45 minutes
  3. Buvez un bon verre d’eau voir un café qui contribuera à la libération des graisses.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les séances d’entraînement sont souvent bien tolérés par l’organisme.  Oubliez les risques d’hypoglycémie qui sont de fausses croyances par ce que vous avez du sucre en réserves dans vos muscles.

Si vous êtes malgré tout inquiet, prenez une pâte de fruits avec vous même si vous en aurez probablement pas besoin.

A l’inverse, il faut éviter de prendre une alimentation sucrée avant l’effort car vous pourriez déclencher un risque d’hypoglycémie réactionnel.

poids-taille-courir

 

Quels sont les finalement les avantages de courir à jeun ?

  1. Eviter le temps de la digestion
  2. Courir une petite séance, idéal si vous n’avez pas beaucoup de temps.
  3. C’est idéal le matin avant d’aller travailler

A jeun ou pas, pratiquez votre entraînement régulièrement 2 à 3 fois par semaine pour avoir un impact positif sur votre santé mais aussi sur votre silhouette.