Courir sur la plage, une alternative efficace!

Cet été vous partirez sûrement en vacances au bord de mer. Pour continuer à vous entraîner nous vous proposons une méthode souvent délaissé par les sportifs, courir sur la plage.

Peu de gens s’entraînent sur la plage pourtant cette méthode est très bénéfique pour le corps et pour l’endurance

Courir sur le sable vous apporte tout d’abord un dépaysement, ça vous changera de votre parcours habituel en forêt ou sur route. De plus cet entrainement vous permet de soulager vos articulations car les chocs sont réduits lorsque qu’on court sur la plage. L’avantage de courir sur un sol meuble favorise le renforcement musculaire, vos muscles sont plus sollicités car les appuis sont plus difficiles. Vous travaillez donc vos muscles et aussi votre équilibre. S’entraîner sur le sable apporte de la richesse dans les appuis ce qui est une bonne chose pour préparer une course.

Vous aurez également de bons résultats sur votre poids. En courant sur la plage vos quadriceps et vos fessiers seront énormément engagés. Cela entraîne donc une dépense énergétique plus importante et une répercussion importante sur la perte de poids.

courir-à-jeun

Le dernier gros point fort des entraînements sur la plage est que vous allez considérablement augmenter votre capacité pulmonaire et l’oxygénation de vos muscles. La raison est simple, l’air est plus dense en bord de mer.

Bon oui mais avec modération!

Il est important de préciser que cette méthode d’entrainement est à utiliser avec parcimonie. Les séances d’entraînements sur le sable doivent être limitées dans le temps, pour les coureurs débutants nous vous conseillons de vous limiter à 20 minutes d’entraînements. Les coureurs plus aguerri pourront quant à eux faire jusqu’à 1h d’entrainement.

D’un point de vue plus médical, tous les coureurs ayant des antécédents de ce qui suit devraient faire attention à la course sur du sable :

  • Aponévrosite plantaire
  • Tendinopathie péronière
  • Tendinopathie du tendon d’Achille
  • Tendinopathie du muscle tibial antérieur
  • Entorse à la cheville
  • Élongation du mollet
  • Mal de dos aigus ou blessures au niveau des disques lombaires
  • Malformation de la patella

Il faut aussi savoir se protéger du soleil pour cela, allez courir soit tôt le matin soit tard le soir pour limiter la puissance du soleil. Habillez-vous aussi de manière à ne pas avoir trop chaud. Nous vous recommandons un short avec un haut de couleur blanc et une casquette.

Nous vous proposons sur notre shop un tee-shirt aux couleurs de Formyfit idéal pour s’entraîner sur la plage