La solution Formyfit@School proposée gratuitement aux établissements scolaires jusqu’au 30 juin 2020 est un franc succès !

Déjà plus de 45 écoles utilisent l’application Formyfit avec leurs élèves et sont actrices dans le développement de l’éducation à la santé.

Parmi elles, l’école “Institut Saint-Joseph de Libramont” a fait un travail fulgurant ! Notamment en réalisant déjà plus d’un tiers du Tour de la Terre en 27 jours !

Alors, la question qui se pose est : ” Le Tour de la Terre en … 60 jours , est-ce faisable ? “

Et bien, oui ! Grâce à la motivation et l’investissement de, Bruno Evrardprofesseur en éducation physique et à la santé de Libramont, les élèves et professeurs ont déjà réalisé plus de 14.886 km en très peu de jours ! Un tel travail se doit d’être partagé !

C’est pourquoi, nous avons interviewé Bruno Evrard afin que celui-ci nous partage ses enrichissantes expériences.

Voici ce qu’il nous a confié :

Mon discours vers mes élèves est aussi multiple et je pense qu’à force de taper sur le clou, ils finissent par comprendre.

Je justifie le fait de donner des cours exigeants d’un point de vue physique, par plusieurs éléments :

La santé : Plusieurs de mes élèves en « bonne santé » n’arrivent pas aux résultats demandés. Ils doivent donc s’arrêter pendant l’activité. C’est ainsi qu’ils comprennent qu’ils doivent se soigner quand ils sont blessés, qu’ils doivent manger avant un cours d’EP, et surtout qu’ils ne doivent pas être essoufflés quand ils arrivent au-dessus des escaliers. Ma phrase clé : Il n’est pas normal que si tu n’as pas de problème physique, tu n’arrives pas à faire le minimum demandé.

L’éducation : L’école du sport est la meilleure école pour éduquer un enfant. Courage, ténacité, volonté, abnégation, dépassement de soi, travail, entre-aide, autonomie, … sont toutes des qualités que j’essaye de leur inculquer.  Par exemple, en travaillant l’orientation, j’essaye de les rendre autonomes. C’est peut-être un élément important qui a fait augmenter le nombre de téléchargements.

Ma motivation, ma compétence et la justesse de mon discours sont aussi des éléments importants.  Ils ont tous compris que je suis toujours hyper motivé pour eux.  Je prends de mon temps en-dehors des cours pour eux :

  • J’organise des courses d’orientation tout le mois de novembre.
  • Lors d’une journée en décembre, ils vont en car faire une course officielle d’orientation.
  • J’ai fait deux terrains de Baseball à l’école.
  • Je fais des entrainements supplémentaires avec les plus faibles pour les aider.

Pour faire simple, je pense qu’ils me connaissent bien et qu’ils ont compris mon message.  Ils ont aussi compris, je pense, que je ne les lâcherai jamais. Souvent, j’invite même les parents à venir courir avec eux. Certains parents ont téléchargé l’application pour courir avec leur enfant.

Les parents sont aussi un autre facteur important.  Je pense que la plupart d’entre eux nous soutiennent et travaillent dans notre sens.

Au niveau de l’application, je leur demande de faire deux entrainements du plan minimum par semaine.  Je leur demande également de rentrer tout ce qu’ils font d’un point de vue « bouger ».  Le challenge du mois d’avril est de faire le plus de séances du plan.

Tout ce qui est nouveau est beau.  Maintenant, il va falloir les garder motivés!

Je communique donc le plus possible avec eux.  Avec les notifications, c’est facile et rapide, mais pas personnalisé.  J’essaye d’envoyer des notifications chaque jour à ceux qui m’ont étonné par leur travail ou leur performance.

Je les félicite beaucoup.  Je vais mettre des défis individuels en place. Par exemple, progresser de 1 ou 2 km/h au niveau de la VMA, augmenter la distance courue de plusieurs kms, etc.

Formyfit est donc l’outil par excellence pour le suivi de leur travail et de leur progression. 

Voir tout ce qu’ils font comme activités, les distances qu’ils courent , les VMA qu’ils ont, c’est génial. J’ai des élèves qui me surprennent très fort. 

Une fille (faible) a déjà fait 4 tests. A chaque fois, elle a légèrement progressé.  Un triathlonien a eu une VMA de + 20 km/h. Déjà les défis entre classes ne sont pas très justes car ils sont fonction du nombre d’élèves dans chaque classe.  Mais les défis ajoutent du fun à l’application.

P.S. : L’outil étant vivant et suite à cette remarque, des défis ont été ajoutés permettant de comparer les moyennes par classes des Kms parcourus ou fit’s obtenus.