Bougez plus pour “mieux vieillir”

Vieillir n’est qu’un processus naturel et biologique chez l’homme. Pourtant, il effraie nombreux d’entre vous. Cependant, “bien vieillir” est possible et ce serait même tout un sport !

Vieillir. Ce terme angoisse les plus téméraires d’entre vous.

Dès l’apparition de la première ridule sur leur front, vous vous ruez sur les crèmes rajeunissantes et liftantes. Vos cheveux gris ? Vous les teignez. Votre but ultime : faire disparaître toutes traces de ce vieil ennemi qu’est le temps. Mais rien n’y fait, le vieillissement est un processus naturel chez l’être humain et vous n’y échapperez pas.

Néanmoins, vieillir n’est pas une fatalité. Le tout est d’avancer dans l’âge tout en préservant sa santé et sa forme physique.

Pour vous, Formyfit révèle le secret pour mieux vieillir. Accrochez-vous, ça va bouger !

“Vieux” ça veut dire quoi ?

Vos articulations vous font souffrir, votre mémoire décline et votre souffle se fait court.

Vous le sentiez depuis un petit temps, la vieillesse vous guette et cela vous déplaît.

De manière générale, on a tendance à associer le fait “d’être vieu”x à un état de déclin tant au niveau de la forme que du mental.

Mais au fond, savez-vous vraiment ce qu’est de “vieillir” ? 

C’est cellulaire, mon cher Watson !

bougez-plus-pour-mieux-vieillir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Être vieux n’est pas un état  en soi. Cela n’est en rien un moment singulier qui ne serait que passager.

En réalité, le fait de vieillir est un processus biologique et intrinsèque à l’homme. Contrairement aux idées reçues, “être vieux” n’est pas l’adage d’une tranche d’âge. Le vieillissement, en tant que réalité biologique, commencerait dès l’âge adulte chez l’homme.

De plus, il affecterait en premier les cellules. Non, vous n’avez pas perdu la tête : vieillir est donc cellulaire, mon cher ! Ce terme ne serait que la “vulgarisation” d’un phénomène connu sous le nom de raccourcissement des télomètres, ces petites extrémités de l’ADN. Au court du temps, celles-ci se raccourcissent et leur altération mène à des dysfonctionnements de l’organisme. Ce processus  commencerait dès l’âge adulte.

Mais pas de quoi s’en faire des cheveux blancs ! S’il est impossible de lutter contre notre horloge biologique, il ne tient qu’à vous d’en entretenir les rouages afin qu’elle fonctionne le mieux et le plus longtemps possible.

Le sport : une cure de jouvence ?

bougez-plus-pour-mieux-vieillir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous leurrez-pas : aucun breuvage magique ne viendra revigorer votre soif de jeunesse. Néanmoins, il existe un secret afin de “mieux vieillir” : le sport ! En effet, de nombreuses études scientifiques ont prouvé que la pratique d’une activité physique régulière contribuerait au ralentissement du processus de vieillissement cellulaire. Les personnes qui pratiquent un sport de manière régulière ont des télomètres plus longs que les autres.

Vous détenez désormais la formule magique : bougez plus pour mieux vieillir ! C’est bien beau tout cela. Mais quels sont les bienfaits concrets, à long terme, de l’activité physique sur notre organisme ?

✓ Préserver sa masse musculaire

En vieillissant, notre masse musculaire diminue naturellement. Or, pratiquer un sport contribue à son maintien. Lorsque nos muscles se portent bien c’est non seulement notre motricité qui est au beau fixe mais aussi notre équilibre.

✓ Eviter les problèmes cardiovasculaires

Le coeur est le premier organe sollicité quand on fait du sport car il contribue à l’oxygénation de nos muscles. Exercer son endurance permet de préserver une fréquence cardiaque correcte car le myocarde, habitué à l’effort régulier, travaillera beaucoup moins sur le long terme. Nous évitons alors les risques d’infarctus car le coeur est plus endurant.

✓ Prévenir le diabète

Le diabète est la conséquence première de la sédentarité. Lors de la pratique d’un sport, notre corps utilisent nos réserves en glucose afin de fournir de l’énergie aux muscles. Il ne sera donc pas stocké dans le corps. De plus, des muscles souvent sollicités sont plus sensibles à l’insuline. Le sucre est donc bien régulé et notre corps en demandera moins.

✓ Lutter contre les douleurs articulaires

L’arthrose est un signe, entre autre, de manque d’activités physiques. Elle a tendance à se développer chez les patients les plus âgés et les moins mobiles. Tout comme les muscles, les os aussi ont besoin d’être entraînés. Lorsqu’ils ne sont pas sollicités, ils se fragilisent et leurs tissus s’inflament plus facilement.

✓ Garder un moral d’acier

Enfin, l’atout phare du sport est qu’il est réducteur de stress. Il favorise la production de sérotonine, l’hormone du bonheur, qui contribue au sentiment de bien-être général. Ce n’est pas pour rien que rester jeune passe avant tout par la tête ! Une fois notre météo intérieure au beau fixe, il est d’autant plus facile de “bien vieillir”.

La santé mentale a un grand rôle sur notre vitalité. Au plus épanoui vous vous sentirez, en meilleure santé vous serez : c’est prouvé !

 Le vieil adage d’un esprit sain dans un corps sain

 

bougez-plus-pour-mieux-vieillir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n’existe rien de tel que de “devenir vieux”.

Le tout est d’accepter que vieillir est naturel mais de ne pas voir cela comme une fin en soi. Avancer dans l’âge n’est pas synonyme de déclin. Bien au contraire, chez certains, l’âge ne serait pas un obstacle. Ils entretiendrait même le “mieux vieillir” : on libère sa crinière grise, on assume ses ridules et sa barbe poivre et sel.

De nos jours, la retraite est plus considérée comme une renaissance que comme une “mort sociale”.  L’essentiel est de rester à l’écouter d’un corps qui a besoin qu’on en prenne soin.

Cultivez votre vieillesse car, comme le dit si bien le dicton, les meilleurs vins sont ceux bonifiés par l’âge !

L’équipe Formyfit