Pourquoi les patrons doivent-ils montrer l’exemple en pratiquant du sport en entreprise ?

Sport en entreprise

La direction d’une entreprise a pour rôle, entre autres, de montrer l’exemple aux salariés afin de porter la productivité de la société au plus haut point. Demander aux employés de pratiquer du sport pour optimiser leurs performances n’est donc qu’un début. Le chef d’entreprise va lui aussi devoir lasser ses baskets et fournir des efforts : voici pour quelles raisons.

Apporter un soutien physique et mental aux employés

Pratiquer une activité physique régulière, nous avons tous à y gagner. Les salariés sont les premiers concernés, car bien souvent, lorsqu’on débute un emploi, on devient physiquement inactif. Et c’est encore pire pour les personnes dont le travail requiert de longues heures passées assises, devant un écran d’ordinateur. Du point de vue de la santé, le travail peut avoir un impact considérable.

Comme nous l’avons déjà vu au cours de précédents articles, le sport peut avoir de réels bénéfices pour tous les acteurs de l’entreprise : les salariés comme les dirigeants. Mais pour ces derniers, pratiquer du sport avec les employés est un moyen de leur apporter un réel soutien physique et mental dans la durée. Des employés qui ne se sentent pas encouragés à poursuivre des programmes sportifs vont rapidement se décourager, et les abandonneront pour se consacrer uniquement à leur travail. Mais si chacun y participe, ils pourront entretenir leur motivation jour après jour, et à chaque séance.

Sport en entreprise

Donner l’exemple et profiter des conséquences positives

La mise en place d’une prévention visant à prendre soin de la santé et du moral des salariés est un acte citoyen, en soi. Or, le fait que le chef d’entreprise participe aux activités qu’il propose peut aussi éviter un sentiment de stigmatisation chez les salariés. Pour eux, les managers et le dirigeant de la société ont le devoir de montrer l’exemple.

Il est difficile de convaincre les employés que le sport au travail est une bonne idée, lorsque la direction ne semble pas intégrer ces activités physiques. Si les membres de la direction et le patron s’investissent dans les programmes de prévention et les activités, ils vont entraîner les salariés à suivre leur exemple. En tant que patron, un dirigeant d’entreprise doit insuffler les bienfaits du sport en entreprise à ses salariés. Et au final, tout le monde y gagne !

Les salariés (et le dirigeant de la société) peuvent ainsi renforcer leur santé et leur espérance de vie, tout en réalisant des économies sur leur budget de santé annuel. L’entreprise voit ses performances, sa rentabilité et sa productivité augmenter à vue d’œil tandis que l’absentéisme a tendance à reculer lorsque le sport intègre le cadre du travail.

Les patrons doivent participer au sport en entreprise

Éviter la stigmatisation des employés

En effet, un salarié qui s’inscrit aux programmes sportifs peut avoir peur de ne pas suffisamment travailler, et être pénalisé ou stigmatisé par la direction et ses collègues. Et cela est d’autant plus vrai en France, où les travailleurs s’investissent énormément dans leur emploi. Près de 70 % des actifs estiment qu’un travail n’est pas uniquement un moyen de subsistance. Pour eux, leur emploi intègre un véritable plan de carrière et ils le considèrent sur un long terme. Leur implication est donc importante, et ils ne souhaitent pas mettre à mal leur image dans la société et auprès de la direction. Le fait de pratiquer seuls du sport, même proposé par l’entreprise, peut donc les freiner : les programmes sportifs auront du mal à être sollicités, malgré les bénéfices qu’ils apportent.

Ainsi, si le chef d’entreprise et tous les managers de l’entreprise s’inscrivent et participent aux activités, les salariés auront plus de facilité à suivre la marche. Mieux, ils pourront apprécier les effets du sport sur leur relation avec la direction. Mais aussi sur leur degré d’implication dans leur emploi. En plus de s’impliquer dans leur carrière, les salariés auront la sensation de s’investir dans la vie de l’entreprise et dans leur relation avec celle-ci.

Renforcer la cohésion des équipes avec le sport en entreprise

Nous l’avions également déjà évoqué : le sport en entreprise est un facteur de cohésion. Il renforce la coordination des équipes, la relation entre collègues et leurs performances de travail. Or, dans les entreprises, il n’est pas rare que les salariés et la direction entretiennent une relation conflictuelle, voire inexistante. Beaucoup de salariés n’apprécient pas les façons de faire de leurs patrons, et peuvent les voir d’un très mauvais œil.

sport en entreprise avec le patron

Et pourtant, chaque employé et chaque patron demeure un être humain avec des loisirs et une personnalité. Le sport est un excellent moyen de réconcilier l’ensemble des employés de l’entreprise avec la direction. Mais pour que cela soit possible, il est indispensable que le patron s’investisse dans le programme sportif. Il doit y participer au même titre que ses salariés. Un chef d’entreprise qui considère ses salariés comme des partenaires sportifs va favoriser la qualité des échanges et un certain partage. Il va ainsi renforcer la cohésion entre les employés et la hiérarchie, ce qui sera très positif pour l’entreprise.

Pour conclure

L’implication du dirigeant de l’entreprise dans les programmes sportifs de la société est d’une importance capitale pour assurer leur succès. Les salariés doivent ressentir l’investissement de la direction et son soutien. C’est ainsi qu’ils pourront s’impliquer dans les activités physiques proposées, sans se sentir stigmatisés ou penser qu’ils seront pénalisés d’une quelconque manière. De plus, cela a pour effet de renforcer le lien entre la direction et les salariés. Tout comme la cohésion des équipes au sein de l’entreprise. Avec le sport, tout le monde y gagne : les salariés, les entreprises et les patrons.