Comment trouver du temps pour courir ?

temps pour courir

La course à pied est un sport qui nous demande de mobiliser un minimum de temps chaque semaine. Néanmoins, certains sportifs doivent parvenir à conjuguer vie professionnelle, vie personnelle et sport dans un emploi du temps parfois très chargé. Voici quelques astuces qui vous aideront à trouver du temps pour travailler votre endurance.

Bloquer un créneau dans son emploi du temps

C’est un basique pour celles et ceux qui s’entraînent en club, mais ce principe s’applique aussi aux coureurs autonomes. Chaque semaine, déterminez un ou deux moments où vous irez courir coûte que coûte. Établissez alors que cette course est une obligation et tenez-vous à votre emploi du temps. Votre entourage personnel et professionnel l’intégrera comme une habitude. Vous pourrez alors profiter de ces demi-heures ou ces quelques heures hebdomadaires pour optimiser votre progression en course à pied. L’organisation est la clé de la réussite et vous permettra de réaliser vos objectifs au fil des semaines.

Mobiliser la pause déjeuner pour courir

Certains emplois suggèrent une pause déjeuner en milieu de journée. Celles et ceux qui peuvent rentrer chez eux le midi ou qui bénéficient d’une douche sur le lieu de travail peuvent donc solliciter ce temps libre pour courir. Profitez de ce temps pour gagner en endurance et réaliser de nouveaux objectifs dans votre progression. Vous pourriez même convertir vos collègues ! Si vous décidez d’utiliser le temps de votre pause déjeuner pour courir, prenez soin de réserver un temps nécessaire à la prise de votre repas.

Devenir matinal(e)

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ! Ce conseil ne correspondra pas à tout le monde, mais la course à pied matinale comporte plusieurs bienfaits. En plus de libérer du temps dans votre planning (ce qui est l’objectif ici), cela vous permettra aussi d’être plus en forme tout au long de la journée. Et cela en raison des hormones libérées par l’entraînement. Courir tôt le matin permet alors de mieux travailler et d’assurer chaque action de la journée avec plus de tonicité.

course à pied

Multipliez les courses courtes

Si votre emploi du temps ne vous permet pas de vous absenter plus d’une demi-heure, alors privilégiez des courses courtes, mais plus intenses. Augmentez la vitesse de vos foulées et imposez-vous un rythme plus soutenu que d’habitude. Mettez au point un plan d’entraînement ou téléchargez-en un sur votre application de running. L’objectif sera de progresser et de gagner de la puissance ainsi que de l’endurance. Vous pourrez par exemple travailler votre souffle en réalisant de courtes séances de fractionné (alterner plusieurs fois une course très rapide sur une certaine durée avec une course lente). Vous pourrez ainsi vous entraîner pour des courses à pied plus longues prévues le week-end par exemple. Aucun effort n’est vain, même si la séance vous paraît courte.

Improviser des séances à domicile

Vous n’avez pas le temps de courir certains jours ? Alors, improvisez des séances de renforcement musculaire à domicile. Si vous avez dix ou vingt minutes de temps libre, renforcez vos abdominaux et pratiquez le gainage ainsi que les étirements doux. Si vous n’aurez pas votre dose d’endorphine, vous aurez au moins permis à votre corps de gagner en force pour votre prochaine session de course à pied. Le renforcement musculaire est aussi un très bon moyen de prévenir les blessures ! Il ne faut donc pas hésiter à reporter sa séance de course à pied et à la remplacer de cette manière.

Opter pour la course à pied sur le trajet travail-domicile

Courir sur le chemin du travail n’est clairement pas possible pour tout le monde. Il est nécessaire de travailler suffisamment près de chez soi. Mais profiter du trajet pour courir est un bon moyen de gagner du temps et d’optimiser son emploi du temps. Dans certains cas, comme dans les grandes villes par exemple, beaucoup de coureurs mettent moins de temps pour arriver au travail par la course à pied qu’en voiture ou en transports en commun ! Il est aussi nécessaire d’avoir la possibilité de se doucher à l’arrivée, et de se changer. Après le travail, renouvelez la course à pied ou marchez, si vous le souhaitez.

courir

Combiner plusieurs séances en une

Si vous êtes dans l’obligation de réduire le nombre de séances de course a pied au strict minimum, il existe une solution. Il s’agit de la séance à effets multiples. Au lieu de ne travailler qu’une qualité lors d’une séance de fractionné hebdomadaire par exemple, mixez les efforts et le travail sur votre corps. Pour cela, vous pouvez combiner un échauffement avec une séance fractionnée et de la marche. Vous pourrez aussi axer la première partie de votre séance sur le renforcement musculaire avant de courir. Ajoutez des séries à vos échauffements pour intensifier le travail. Vous l’aurez compris, l’objectif est de réaliser des séances intenses pour optimiser votre progression en force et en endurance malgré un emploi du temps très chargé.

Concentrez les séances importantes sur le week-end

Si vos semaines de travail sont trop prenantes et fatigantes, établissez des séances légères et plutôt courtes la semaine. Favorisez alors des fractionnés et du renforcement musculaire. Visez une progression plus lente, mais certaine en concentrant vos plus grosses séances de course à pied le week-end. Il vous faudra peut-être vous montrer matinal(e) le week-end ou empiéter sur vos loisirs. Mais cela vous assure un rythme constant dans votre progression et vers la réalisation de vos objectifs. À terme, votre plan d’entraînement vous aidera à réaliser tous vos objectifs, qu’il s’agisse d’un semi-marathon ou même d’un marathon complet !